Fatigue, surmenage et déprime guettent presque tout le monde. Et lorsque le cerveau ne supporte plus le régime intensif auquel il est soumis, pour éviter les troubles tels que fatigue, angoisse, insomnies ou surexcitation incontrôlée, il apparaît urgent de faire une pause.

Description de l’action :

La relaxation qui permet de faire le vide mental, état où plus aucune pensée parasite ne vient troubler le psychisme semble la solution idéale. C’est le lâcher-prise.

Méthodologie :

A envisager en groupe, la relaxation est un moyen thérapeutique préventif ou curatif à la portée de tous.

Déroulement d’une séance :

–          La parole

Quelle que soit la discipline de relaxation choisie, elle est précédée d’un dialogue. Après ce préambule, la séance de relaxation commence véritablement.

–          La respiration

On se concentre sur sa respiration en inspirant et en expirant lentement et profondément de manière à imprimer au corps un rythme apaisant qui va l’amener à se décontracter (durée : 5 minutes).

–          La pensée

Sans changer de position, on pratique la contraction puis la décontraction des muscles en les passant tous en revue (des pieds en remontant jusqu’à la tête.

–          La visualisation

En visualisant une couleur, un objet  les pensées parasites vont petit à petit disparaître. On arrive ainsi à la pause mentale.

Une séance peut durer de 10 minutes à une heure : dans le cadre de cet atelier la durée est fixée à 45mn.

Objectif de l’atelier :

Une pratique assidue peut conduire la personne rodée à cette technique à être capable de se régénérer partout, cinq minutes de pause mentale suffisent.

Déroulement de l’atelier :

2 séances par mois

Publics visés :

Groupe de 5 à 6  personnes adhérentes de l’association

Atelier animé par  Marion Rocher Hypnothérapeute