Agir pour sortir du noir, avant d’être dans le gouffre

 

1/ Comment sent-on que l’on sombre ?

  • On perd l’envie de tout
  • On ne s’intéresse plus à rien
  • On perd l’appétit ou on mange trop
  • On ne veut plus voir personne, on ne parle plus à personne
  • On néglige son apparence
  • La tv nous regarde
  • Le regard des autres peut nous alerter s’ils s’expriment
  • On néglige sa santé
  • On n’a plus un sommeil de qualité (on ne fait que dormir ou on ne dort plus)
  • On rumine des pensées récurrentes
  • Les douleurs reviennent

 

2/ Que faut-il surtout ne pas faire ?

  • Nier que l’on va mal
  • Se culpabiliser
  • Placer la barre trop haut (exigences envers soi-même trop élevées)
  • Se refermer sur soi-même
  • Rester seul(e)
  • Les comportements addictifs : drogue, alcool
  • Les achats compulsifs
  • Les comportements destructeurs
  • Fuir dans l’hyperactivité
  • Trop réfléchir
  • Ne s’occuper que des autres pour éviter de s’occuper de soi

 

3/ Quelles solutions ?

  • Accepter le fait d’être mal
  • En parler à : un(e) ami(e), sa famille, un médecin …
  • Suivre correctement son traitement si on en a un
  • Faire une thérapie voire une thérapie comportementale ou analytique
  • Se forcer à voir du monde
  • Changer d’air, d’environnement
  • Pleurer, crier un bon coup
  • Alterner les obligations et les moments de détente, de plaisir

 

4/ Que risque-t-on à ne pas réagir ?

  • Sombrer dans la dépression
  • Attenter à sa vie

 

5/ Qu’a-t-on à gagner ?

  • Reprendre confiance en soi
  • Aller mieux
  • Jusqu’à aller bien …