La reconstruction

Quelle reconstruction ?

  • Physique
  • Familiale/amicale
  • professionnelle
  • Phychologique
  • Sentimentale
  • Sexuelle

la recontruction Physique :

Eliminer les gestes ou habitudes toxiques

  • commencer par accepter que l’on ne soit plus comme avant (ça peut durer longtemps.
  • Se reposer le temps qu’il faut
  • Adapter ses objectifs et activités en revoyant ses priorités, son niveau d’exigence, demander et accepter de l’aide
  • Apprendre à canaliser son énergie (yoga, sophro)
  • Joindre démarche psy et physique
  • Se muscler
  • Se rééduquer
  • la reconstruction (seins et autres…)

parcours du « combattant » :

Beaucoup d’interventions

Des rendez vous pas à l’heure, des heures d’attente

Beaucoup de douleurs, mais pas toujours

Des satisfactions diverses.

La recontruction familiale :

Rétablir la communication,

Trouver d’autres modes de fonctionnement, rétablir différemment les tâches

Se faire respecter par les membres de la famille, (éliminer les gens nocifs, en faire le deuil)

 

La maladie nous fait prendre conscience que l’on vit pour soi-même.

La reconstruction du cercle amical :

Pendant la maladie il peut être réduit à peau de chagrin.

Trouver, se concentrer sur des relations « vraies », c’est compliqué…

La reconstruction professionnelle :

  • passer d’actif à retraité ou sans emploi (inaptitude)

se sentir utile aux autres autrement qu’en gagnant de l’argent

  • vivre l’implication associative,
  • rendre service,
  • ca permet de rencontrer/retrouver du monde
  • Changer de boulot :
  • se remettre en question
  • apprendre à faire autre chose
  • trouver une activité adaptée à nos capacités du moment.