• On trouve avantage après la maladie

    ce qu’on ne fait plus :

    •  ménage- courses

    • l es trucs pénibles

    • on apprend le système D pour se ménager au quotidien

    • on rencontre des gens que l’on apprécie, avec qui on partage des expériences fortes, et que l’on n’aurait pas rencontré sans la maladie.

    • on peut faire partie d’une association de malades, d’intérêt public.

    • enfin penser à soi, à prendre soin de sa santé, avoir des activités sportives, culturelles.

    • Trouver en nous les ressources que l’on ignorait avoir.

    • on a le droit de se laisser aller, de pleurer, de renoncer un temps.

    • on fait le tri dans son entourage, « ça permet de tester le produit »

    • on sait alors sur qui on peut compter,

    • ça permet parfois de resserrer les liens.

    • on découvre les gens sous un jour insoupçonné

    • en bien (on garde) en mal (on balance)

  • Ce que l’on y a gagné :

      1. s’occuper de soi

      2. c’est un signal d’alarme, un moyen de se rendre compte de ce qui ne nous convient pas dans notre vie

      3. on sait repérer les signaux précurseurs pour être capable de lever le pied avant d’aller trop loin

      4. on apprend à se connaître

      5. on a du monde pour s’occuper de soi

      6. ça permet de s’ouvrir aux autres

      7. ça nous apprend l’humilité, on n’est pas « tout puissant »

      8. on sait peut être mieux se comporter avec autrui.

  • Les bénéfices secondaires pour l’entourage :

        • de rendre compte des sentiments vrais que l’on éprouve pour la personne malade

        • se rendre compte de sa capacité à supporter…..

        • faire le tri des gens sur qui l’on peut vraiment compter.

        • Gagner un rôle protecteur, un statut plus important

        • passer plus de temps avec sa mère, son père…..

        • passer plus de moments privilégiés

        • avoir plus de conversations profondes..

  • Les bénéfices secondaires des soignants/accompagnants :

      • recevoir des mercis

      • être content que les malades aillent mieux.