Dominique B nous parle de sa pathologie…..

Les troubles bipolaires ont été mis en évidence pour la 1ère fois en Grèce par Hippocrate, dans les années 460 avant JC.. Ce médecin avait en repéré chez certains sujets une alternance pathologique d’exaltation et de mélancolie. Au cours du 17è siècle et des siècles suivants des médecins reviennent sur cette alternance d’épisodes maniaques et dépressifs. Ils nomment la maladie : psychose maniacodépressive. A l’heure actuelle, on parle de « troubles bi-polaires ».

Le trouble bi-polaire n’est pas un handicap mental, mais un trouble psychique d’origine génétique.

Il  se caractérise par des variations de l’humeur très fortes, qui affectent mentalement et physiquement le malade. Elle touche 600 000 personnes en France, soit environ 5 % de la population.

Dans 60 % des cas, la maladie débute par une dépression.

 Un épisode bipolaire entraîne des dérèglements au niveau :

  • cognitif : troubles de la pensée (sauter du coq à l’âne)
  • émotionnel (troubles des sentiments : irritation, colère)
  • psychomoteur (troubles de l’énergie, des activités

Comment se présentent des troubles bipolaires ?

C’est l’alternance entre des épisodes maniaques (excitation excessive, exaltation) et des accès dépressifs. Dans le 1er cas, le malade est volubile, il ne tient pas en place, conçoit 10 projets à la fois. Dans le 2ème cas, il est renfermé, dépressif.

Entre les accès, le malade peut mener une vie normale. Avec un traitement équilibré, les malades ont en général une activité professionnelle et familiale normale.

La personne bipolaire est souvent quelqu’un  d’extraverti, qui se lie facilement avec les autres. Il a besoin de les aider et de les protéger . Il a besoin de réussir, d’être remarqué, il recherche l’attention d’autrui et son acceptation. Bref, il veut qu’on l’aime.

(Le problème est de savoir si c’est parce que le patient avait ces traits de caractère qu’il est devenu bi-polaire, ou si c’est la maladie qui l’a rendu ainsi ?)

Épisodes maniaques : états d’excitation

–  hyperactivité, débit accéléré de la parole, euphorie

–  sentiment de pouvoir, de puissance, de grandeur voire d’invulnérabilité

–  besoin de sommeil très limité

–  dépenses inconsidérées

–  troubles de la pensée ou du jugement

– irritabilité avec une tendance agressive

–  délires et hallucinations dans les cas extrêmes

Épisodes dépressifs : mélancolie

–  Etat de tristesse et de désintérêt général

–  troubles de l’appétit et du sommeil

–  pessimisme, perte du plaisir

–  retrait social, inhibition, intolérence

–  perte d’énergie et fatigue

–  troubles physiques (respiratoires/crises d’angoisse, cutanés, digestifs/ulcères)

–  baisse de la concentration

– difficultés à prendre des décisions

–  sentiment de dévalorisation de soi

Dans les 2 cas : pensées morbides, voire suicidaires

Quelle origine ?

 On sait aujourd’hui que les troubles bipolaires (comme la schizophrénie) ont pour origine l’interaction de facteurs génétiques (anomalie génétique au niveau du cerveau, qui perturberait la transmission de l’information d’un neurone à l’autre).) avec des facteurs environnementaux, (la drogue, le stress, le fait de vivre en ville…) et des facteurs héréditaires (90 % des patients bi-polaires ont un antécédent familial).

On sait que les épisodes sont déclenchés par le stress

Il semblerait également que le malade n’ait pas acquis au cours de son développement psychoaffectif une juste appréhension de sa juste valeur et qu’il présente une vulnérabilité psychologique (manque d’estime de soi) conduisant à cette maladie.

Les conséquences de la maladie

Elle entraîne la plupart du temps une désinsertion socio professionnelle (rapports conflictuels avec les collègues ou le supérieur hiérarchique, difficultés à exécuter le travail pouvant conduire au licenciement) et familiale (séparation, divorce), et des comportements à risque qui peuvent aller jusqu’au suicide.

Les risques liés à la maladie:

–   alcoolisme, abus de toxiques

–  conduite automobile à vitesse excessive

–  défits dangereux et mise en danger

Les traitements

Sans traitement, les risques sont énormes pour le malade : les épisodes se répètent et s’aggravent  Avant les thérapies actuelles, la maladie conduisait à des hospitalisations et des suicides.

  •  Médicaments.

Il s’agit de régulateurs de l’humeur, dont l’effet est de calmer l’excitation et d’éviter les rechutes. Le lithium est très efficace, mais nécessite une surveillance régulière du fait des effets secondaires sur le rein.

Des neuroleptiques pour les épisodes d’exaltation.

Des antidépresseurs pour les périodes dépressives.

Ces médicaments permettent de stabiliser le malade, mais sans le guérir.

  • Psychothérapie, psychoéducation
  • Hygiène de vie : sommeil (dormir à heure fixe, durée du sommeil), activité régulière, éviter l’alcool (et toutes les autres drogues), gérer les risques de stress, mesurer ses engagements personnels, faire du sport, se détendre, éviter l’inactivité excessive.

Contrôle permanent de soi : apprendre à reconnaître les signes annonciateurs d’un nouvel épisode

Une technique récente, la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) dont l’objectif est d’envoyer des ondes électromagnétiques sur la zone du cerveau défaillante afin de normaliser son fonctionnement. Une trentaine de services hospitaliers psychiatriques utilisent actuellement cette technique sur des patients résistants aux antidépresseurs

Qui est atteint ? 

Des acteurs : Catherine Zeta-Jones (épouse de Michael Douglas), Mel Gibson, Benoit Poelvoorde

Des hommes politiques : Winston Churchill, Roosevelt, Mussolini

Des peintres : Van Gogh, Paul Gauguin, mais aussi des écrivains Baudelaire, V. Hugo, Balzac, Heminguay, Frédéric Dard

Des musiciens : Hayndel, Schumann

La France a creé des Centres Experts qui sont des plate-formes de diagnostic et de recherche dédiées à de multiples pathologies. 8 réseaux experts ont été crées sur les troubles bipolaires, la schizophrénie, le syndrome d’Asperger, l’autisme et la dépression résistante. Ils offrent aux patients un bilan personnel assorti de recommandations thérapeutiques personnalisées